Lycée
Arcisse de Caumont
Bayeux
Arcisse de Caumont : un choix ambitieux pour votre avenir 
École-Entreprise : Efficaces ensemble

Des lycéens apprentis entrepreneurs

Une semaine a été consacrée à la création d’entreprise sous la forme d’un concours du meilleur projet

Pourquoi ce projet ?

Après la réussite de ce projet l’an dernier, les enseignants d’Économie Gestion du lycée Arcisse de Caumont ont de nouveau organisé une « Semaine de la création d’entreprise ».

Les 80 élèves des trois classes de Terminale Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG) du lycée ont, durant une semaine, participé à un concours de création d’entreprise.

Quel programme ?

La matinée du lundi a été consacrée à la rencontre et à l’échange avec plusieurs professionnels et créateurs d’entreprise. Les élèves ont ainsi profité de l’expérience et des précieux conseils de Franck Vansoen (conseiller financier), Karim Garcia (dirigeant de la start up EureKapps et créateur de l’application Vizzy sous IOS), Sébastien Lemarié (dirigeant d’entreprise), Yaëlle Houivet (dirigeante d’une entreprise de transport de personnes) et Bertrand Grenet (dirigeant du magasin L’Atypique à Bayeux). Carole Connan (conseillère d’entreprise à la CCI de Caen) est également intervenue en novembre devant les jeunes apprentis entrepreneurs.

Après la conférence et jusqu’au jeudi soir, les 16 groupes composés chacun de cinq élèves ont imaginé leur projet de création d’entreprise. Ils ont été encadrés par tous leurs professeurs durant toute la semaine. Après avoir recherché l’idée d’un bien ou d’un service, chaque groupe a réalisé un dossier professionnel incluant le choix d’une structure juridique, d’un logo, d’un slogan ou encore la réalisation de simulations financières.

Vendredi, chaque équipe a présenté son projet devant un jury composé d’un responsable d’entreprise, Paul Pelucchi (directeur des papeteries Hamelin ), de 3 professeurs et d’un assistant d’éducation.

Trois projets ont été récompensés. Le premier prix a été attribué au projet de miroir virtuel permettant d’essayer des vêtements dans les points de vente sans les mettre, le second prix à l’entreprise ayant conçu un taille-haie automatique et écologique et le troisième prix à l’ouverture d’un café-chocolatier original puisque même la vaisselle est comestible.

Pour quels objectifs ?

Les objectifs de cette démarche sont multiples : il s’agit de rendre encore plus concrets les contenus des enseignements technologiques des élèves (l’Economie, le Droit, le Management, le Marketing, les Ressources Humaines et Communication, la Gestion et Finance). C’est aussi l’occasion de créer du lien avec le monde de l’entreprise. Cette semaine peut également aider les élèves à se déterminer quant à la poursuite de leurs études et éventuellement de susciter des vocations de futurs créateurs d’entreprise.

Ce projet de la « Semaine de création d’entreprise » a été riche d’expériences nouvelles pour les élèves et un facteur supplémentaire de réussite et de motivation pour la prochaine échéance : le baccalauréat !

Association sportive