Lycée
Arcisse de Caumont
Bayeux
Arcisse de Caumont : un choix ambitieux pour votre avenir 
École-Entreprise : Efficaces ensemble

Un descendant d’esclave mauritanien, Biram Dah Abeid, échange avec les lycéens

JPEG - 15 ko

« Je ne suis pas né dans un hôpital, ni dans une chambre ou sous une tente, mais sur un bout de tissu, seule possession de ma mère(…) » ce sont les premiers mots que Biram Dah Abeid adresse aux élèves de 1e.

Biram Dah Abeid, a fondé en 2008 une ONG pour lutter contre l’esclavage dans son pays. Il dénonce l’impunité des esclavagistes malgré les lois promulguées mais non appliquées en 1981 et 2005, il lutte pour que les minorités invisibles soient reconnues et puissent bénéficier de droits citoyens.

Le combat pacifiste que mène Biram Dah Abeid est reconnu mondialement : il a reçu le prix des Nations Unies pour les Droits de l’Homme en 2013, le prix Tulip par le gouvernement néérlandais en 2015 et le prix James Lawson en 2016.

Pendant une heure trente, près de 200 élèves et professeurs ont été captivés par les récits et les réponses qu’il a su apporter aux questions des lycéens. Un moment fort qui contribue pleinement à l’ouverture citoyenne des lycéens, citoyens acteurs du monde de demain.

Les élèves de la classe de 1ES1 lui ont adressé une lettre, lue lors de son intervention 

JPEG - 17.5 ko

Monsieur Biram Dah Abeid,
Je parle au nom de la 1re ES1 de ce lycée.
Nous tenions tout d’abord à vous remercier de votre venue dans notre établissement.
Lorsque nous avons appris votre venue, nous avons fait de multiples recherches, sur vous et votre combat. Nous avons été surpris de constater que l’esclavage existait encore à notre époque, et dans le monde entier.
C’est après cette étonnante découverte que nous avons décidé de nous réunir et de vous dire à quel point votre combat nous a touchés.
Nous tenions tout d’abord à vous dire que nous étions impressionnés par votre courage et cette fermeté à faire entendre vos idées. C’est grâce à des gens comme vous, qui ont de la volonté à se faire entendre, que le monde pourra continuer d’évoluer. Vous êtes une preuve vivante que l’humanité existe encore et que c’est en s’entraidant et en se battant pour les autres que l’on fait bouger les choses.
Bien évidemment, nous vous soutenons dans votre démarche et que nous ferons le maximum pour faire connaître votre cause autour de nous.
Les élèves de 1ES1

Cette intervention a été proposée dans le cadre de l’Education Morale et Civique.

Carine Blanc – Proviseure – 29 mars 2017


Association sportive